Actualités

Thomas Cook sous pavillon chinois ?

Premier actionnaire de Thomas Cook, le groupe chinois Fosun préparerait une offre pour racheter le voyagiste britannique.

Le groupe chinois est actionnaire de Thomas Cook depuis avril 2015, et a doublé sa participation à 10 % début 2017. Néanmoins, l’approche de Fosun, qui lui interdira d’accroître ses 18 % alors que les négociations sont en cours, signifie la fin de l’indépendance de l’une des sociétés les plus connues de Grande-Bretagne, âgée cette année de 178 ans. A noter que Thomas Cook et Fosun ont une joint-venture en Chine qui affiche une forte croissance, avec une multiplication par huit de la clientèle l’année dernière.

Une offre formelle, qui pourrait venir dans quelques semaines, n’inclurait pas l’activité de compagnie aérienne de Thomas Cook, Fosun n’étant pas autorisée à l’acheter en vertu des règles de propriété de l’aviation de l’UE. Thomas Cook, qui a connu une période difficile, a déjà lancé une vente aux enchères de ses activités aériennes, ce qui, selon les analystes, pourrait lui rapporter environ 1 Md £.

Bien que Fosun connaisse extrêmement bien les affaires et la gestion de Thomas Cook, un accord pourrait être complexe à exécuter et pourrait prendre des mois, même après tout accord avec le conseil d’administration de Thomas Cook (photo © Pedro Aragão).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *