Planète CE

VOS TÉMOIGNAGES SUR L’ÉCOLOGIE & LE CSE

Votre CSE est-il moteur en matière d’actions écologiques intégrant les salariés ? La rédaction de Social CSE a posé la question à un certain nombre d’élus. Voici quatre témoignages…

« Les ateliers zéro déchet enchantent les salariés »

Magali frey, cse de capgemini invent (1 000 SALARIÉS)

En 2019, le CSE a mis en place une commission environnementale intégrant des élus, des salariés non-élus et la direction qui avait déjà lancé des actions en lien avec l’environnement. L’objectif visait à ne pas les court-circuiter tout en trouvant le bon positionnement. Afin d’engager la discussion avec les salariés, le CSE a organisé des ateliers de sensibilisation ouverts à tous : l’un, ludique et collaboratif, sur le changement climatique, d’autres, animés par la Maison du Zéro Déchet. Ces initiatives ont fait un carton auprès d’une cinquantaine de salariés présents à chaque session. Au sein du CSE, cela a également permis de dépasser le débat récurrent entre les élus – l’impact carbone des voyages – et ouvert de nouvelles perspectives pour la suite. Notre enjeu en tant que CSE ? Protéger les salariés en leur mettant à disposition des formations pour comprendre et faire des choix.

« Une charte a été établie pour réduire l’empreinte carbone de nos ASC » 

christine stephan, cse liebherr aerospace (1 425 salariés)

Je me suis d’abord passionnée pour la représentation salariée très liée aux préoccupations environnementales. Lors de mon 1er mandat de secrétaire, je propose de créer une commission sur le développement durable pour donner une dimension écologique aux actions du CSE. Un 1er guide achats responsables a permis d’encadrer ces achats, de maximiser l’impact positif sur le territoire et réduire l’empreinte carbone des ASC. Nous avons ensuite adopté collectivement une charte Développement Durable et RSE plus large : des orientations et objectifs concrets ont été définis pour chaque commission, chaque action du CSE. Les principes édictés par la charte conduisent aussi à repenser l’ensemble des offres du CSE. Le sondage en fin de 1er mandat a félicité les actions menées pour le développement durable. Les réponses positives venaient de tous les profils socio-professionnels. Nous sommes parvenus à créer la dynamique au sein des élus.

« 1 500 salariés et familles fréquentent notre marché bio et solidaire »

OLIVIER PAUTUT, CSE RENAULT TRUCKS LYON (1 500 SALARIÉS)

Suite au Challenge Mobilité lancé par la région, organisé dans l’entreprise par le CSE et couronné de succès, les élus de CSE décident de pérenniser l’initiative en créant une Commission Environnement & Solidarité. Cofondateur de la Commission Environnement du CSE, j’ai eu envie d’apporter aux salariés une alternative de consommation saine et de créer du lien. Le CSE lance alors un marché hebdomadaire de producteurs locaux et bio, sur un parking du site. Les membres de la commission sélectionnent des producteurs et les font venir chaque jeudi. Le marché local a connu un succès croissant et une adoption à tous les niveaux de l’entreprise : les ouvriers comme les cadres. Au total, plus de 1 500 salariés et familles confondus. Nous avons contacté la direction pour décliner l’idée sur le site de l’entreprise. Après quelques réticences initiales, ce marché connaît aujourd’hui un vrai succès.

« Le Noël du CSE est solidaire avec une carte cadeau 100 % éthique »

le cse d’éco-mobilier (50 salariés)

Élue depuis un an, l’équipe du bureau composée de 6 membres est jeune. Sur un salon dédié aux CSE, des sociétés de cartes cadeaux multienseignes nous ont beaucoup sollicités. Avec un budget conséquent, nous voulions offrir un cadeau avec du sens et engager nos collègues dans une réflexion sur la consommation responsable. À l’approche des fêtes de fin d’année, le CSE a diffusé un sondage auprès des salariés afin de choisir entre une carte cadeau multienseigne classique et une carte Ethi’kdo fédérant des enseignes durables et solidaires. Le CSE se charge ensuite de la logistique pour délivrer à chaque collaborateur la carte choisie. Sur 50 salariés, la moitié a opté pour une carte Ethi’kdo qui se montre réactive pour prolonger la durée de validité suite au confinement. En sollicitant directement les salariés, ces alternatives passent beaucoup mieux. Le CSE devrait renouveler cette année. 

Témoignages extraits de l’enquête Avantages CSE et transition écologique : où en est-on ? de Represente.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *