Loisirs

L’ANCSE & Zecse.fr, 2 fois plus de soutien aux élus !

Par Aude Aboucaya.
L’ANCSE et zecse.fr mettent les bouchées doubles. Célébrant tout juste son 1er printemps, l’association nationale des CSE densifie ses services et son soutien aux élus. Le point avec le président du réseau, Zahir Mechkour.

Comment l’ANCSE a-t-elle soutenu les élus pendant le Covid-19 ?

Nous avons mis à leur disposition sur les deux sites (ancse.fr et zecse.fr), des présentations résumant les nouvelles ordonnances de loi urgence Coronavirus (délais, durée du travail et du repos…) gratuitement. Les CSE nous ont interrogé sur la prime de pouvoir d’achat, l’exclusion des télétravailleurs de ladite prime, l’activité partielle… Pour qu’ils soient correctement informés, nous les avons redirigés vers des cabinets partenaires. Les connexions sur l’ANCSE révèlent que les ordonnances ont bien été téléchargées. À l’automne sur zecse.fr, nous devrions lancer des sondages auprès des élus sur la protection sociale et le droit du travail. Un groupe référent de professeurs de droit sera constitué pour élaborer un condensé de réponses. En parallèle, une bourse aux échanges permettra aux élus de revendre des reliquats de bons d’achats ou des linéaires. Ce projet sera coconstruit avec Zemust qui s’attellera à un développement spécifique et un module de paiement en ligne. Concrètement, l’élu « vendeur » remplira une fiche détaillée de l’offre proposée. L’élu intéressé par l’offre pourra acheter la prestation de manière sécurisée.

Quels sont les temps forts de l’ANCSE ?

Grâce aux ressources du réseau depuis un an et demi, nous sommes en capacité d’offrir aux élus, chaque semaine sur les sites ancse.fr et zecse.fr, une veille juridique avec des flashs info sur l’actualité sociale, les réformes et décrets, la jurisprudence… autour des problématiques « CSE ». Ce sera donc chose faite dès la première semaine d’août. Un graphiste exposera les sujets de manière conviviale et didactique. En outre, sur zecse.fr, les élus peuvent se contacter via une messagerie électronique. Pour finir, nous organisons la 2e édition de notre colloque le mardi 6 octobre à Paris, avec 3 professeurs de droits réputés : Pascal Lokiec, Yannick Pagnerre, Laurent Binet. Une véritable chance pour les élus de participer à une conférence de cette qualité. En tant que président de l’ANCSE, j’en suis très fier. À noter : un tarif spécifique est à retrouver sur le site de l’association pour les abonnés à Social CSE.

Et les actions post-Covid de l’ANCSE ?

Concernant les difficultés post-Covid, il nous est apparu important d’apporter notre aide aux fournisseurs et partenaires de l’association. Nous avons alors mis sur pied la boutique zecse.fr qui permettra aux prestataires de proposer aux élus de CSE leurs produits sans aucune commission. Cet espace « boutique » regroupe à la fois des prestations relevant des œuvres sociales, mais aussi des professionnels de l’expertise comptable, d’ergonomes, ou encore d’organismes de formation de toutes tailles. En raison de la multitude de réformes, il est de plus en plus compliqué pour les petits organismes de formation de subsister, alors qu’ils sont tout aussi compétents et qualifiés. Toucher leur clientèle sans aucun frais s’avère intéressant pour eux. Pour marquer le coup, nous avons créé un nouveau slogan pour zecse.fr : « le couteau suisse des CSE ». En écho à cette nouvelle communication, nous avons décidé d’offrir à tous les élus passant sur le stand de l’ANCSE lors des salons Eluceo et SalonsCE, un couteau suisse ; une opération dont le coût dépasse les 2 000 €. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *